Le Magasin Zinzin

Référence du C.D : Alpha 751
Enregistré en février & mars 2007 par Aline Blondiau à l’auditorium Saint Germain du Conservatoire à Rayonnement Régional de Poitiers, en collaboration avec le CRR de Poitiers.
Disque © 2007 Alpha Productions
Direction artistique : Claire Michon, Aline Bondiau, Jean Gaillard et Jean-Pierre Seyvos

Frédéric Clément, texte et récitant
Jean-Pierre Seyvos, compositeur
Ensemble Suonare e Cantare
Hélène Bricault, flûte à bec
Claire Daniel, flûte à bec
Jean Gaillard, flûte à bec
Claire Michon, flûte à bec
Michel Quagliozzi, flûte à bec
Vincent Richard, percussions

Consort de flûtes à bec du Conservatoire à Rayonnement Régional de Poitiers
Raphaëlle Blaix, Mélanie Blanchard, Benoît Chrétien, Matthieu Dethoor, Anabelle Guibeaud, Pauline Chaigne, Caroline Pintoux,Béatrice Renou, Stéphane Robert, Emmanuelle Weeger

Les Choeurs d’enfants de CM1-CM2 des classes à horaires aménagés et du Conservatoire à Rayonnement Régional de Poitiers et de l’Ecole Paul Bert de Poitiers
Alcibiade Baskens, Claire Boone, Alexandre Brune, Arthur Caron, Julien Lagache, Eva Masson, Marie Merceron, Bentou Sakho, Pierre François Saulnier, Jeanne Astrup-Chauveau, Remi Beloeuvre, Mathilde Beneteau, Jérémie Breugnon, Aurélia Chateigneau, Lou Chassebourg, Mathieu Faure, Camille Gagnaire, Nicolas Garros (Solo du Petit Prince), Léa Guérin, Lou Pohin, Sabine Trougnou.
Gérard Daviet, direction
Frédérique Pasquier, institutrice

Jean Gaillard & Claire Michon, direction musicale

Magasin Zinzin, un conte poétique et musical, à la limite du fantastique, qui est à la fois une boîte à secret, un cahier d’écolier, un inventaire de taxidermiste, une liste d’objets merveilleux… Le texte, dit par Frédéric Clément et les musiques de Jean-Pierre Seyvos nous immergent dans un univers tout en délicatesse.

Magasin Zinzin, c’est une véritable collection de miniatures musicales toutes en détails et finesse, avec ambiances « climatiques » ou mystérieuses, enluminures (les vestiges d’un palais du Roi des escargots) ou chants d’oiseaux (l’opéra des oiseaux rares), rythmes d’ailleurs (le sifflet du chef de gares de Tombouktout) ou de « Barbaries » (l’ogre de Barbarie), sirop de flûtes (la liqueur de larmes du roi des crocodiles) et gelée de grelots (l’angelot de Cracovie), tempête (la vie de Merlin l’enchanteur) et manèges qui tournent, tournent (la danse des girafes, manège)… Composée sous forme de tableaux, alternant soli, petits et grands effectifs, la musique raconte ou souligne, et nous emporte au fond des images.