Ecouter, voir … lieux et dates

« Samedi 14 octobre 2017 à 20h30 – Morangis  (église)
Festival « les 3 jours baroques »
Création : One charming night – Airs and Instrumentals music  (H. Purcell)

« Une nuit enchanteresse procure plus de délices que cent jours heureux », le décor est posé. Une nuit de folies, d’émotions exacerbées, un songe nocturne où règnent l’amour, la féerie et le fantastique comme cela arrive parfois dans les rêves. Exploitant la vitalité et la souplesse de la langue anglaise, les musiques de Purcell peignent une exceptionnelle diversité de tons et d’atmosphères par d’abrupts changements de tempo, des modulations et dissonances inattendues, pour illustrer les joies et les tourments de l’amour, les douleurs de l’abandon, les mystères de la nuit, les divagations de la folie. Au matin, tous saluent le soleil qui se lève.

« Le talent extraordinaire de Purcell dans tous les genres de musique est bien connu ; mais il est plus particulièrement admiré pour sa musique vocale, ayant un génie spécial pour exprimer l’énergie des paroles anglaises, par lequel il émeut les passions et provoque l’admiration de tous ses auditeurs. »
HENRY PLAYFORD, ORPHEUS BRITANNICUS, 1698.

« Écouter sa musique, c’est participer à la vie, saisir un peu du feu étincelant, prendre sa part des regrets et des peines de cet homme ouvert à toutes les émotions, d’une sensibilité toujours en éveil, toujours prêt à la louange ou à l’adoration, aux soupirs ou aux larmes, et qui pouvait tantôt emboucher la trompette en l’honneur de la majesté, tantôt, cherchant à fuir le mal d’amour, trouver en lui-même la fièvre. »
JACK A. WESTRUP, PURCELL, 1947.

Elodie Fonnard : soprano
Jean Gaillard : flûtes à bec, Françoise Enock : violone, Julie Blais : orgue

jeudi 17 octobre à 20h30 – Théâtre du Kremlin Bicètre(94)
The Fruits of Love – Les Celtiques
Un voyage musical autravers de pièces chantant l’amour passionné de John Dowland. Jalonné de pièces issues du recueil de John Playford : The English Dancing Master , publié en 1651 où l’on trouve la plus importante source de mélodies anglaises du XVIIe siècle, ce programme alterne musiques vocale et instrumentale exprimant souvent la mélancolie, un sentiment très présent dans les compositions de cette époque, mais aussi d’autres pièces plus humoristiques, comme Five knacks for Ladies ou encore The Earle of Essex Galliard, pièce instrumentale dédié au Prince Essex, composée sur le même thème que Can she excuse, lettre ouverte à Élisabeth Ière d’Angleterre.

 

Vendredi 26 janvier 2018  – théâtre de la coupole à Combs la Ville
Samedi 27 janvier 2018  – Centre Culturel d’Ablon – Salle Barbara
 Ma Plus belle histoire d’Amour – Hommage à Barbara

Toutes les chansons d’amour racontent la même histoire, qu’elles soient écrites au XVII°s comme aujourd’hui : le départ, l’absence, le retour…
Un programme autour de 9 chansons de Barbara, arrangées par 4 compositeurs : Bruno Giner, Stéphane Nicolay, Jean Christophe Rozas et Morgan Jourdain, pour un voyage qui nous rappelle qu’il faut aimer pour vivre, pour exister, et puis peut-être pour mourir, d’amour ?

Béatrice Mayo-Felip : soprano, Jean Gaillard : flûtes à bec, Marieke Bouche : violon,  Françoise Enock : viole de gambe, Julie Blais : clavecin


Jeudi 3  et Diamnche 6 mai 2018  – Centre Culturel d’Ablon
Création : Les 4 saisons d’après les contes de Grégoire Solotarev
Avec Delphine Zucher : comédienne, Jean Lochard : Karlax, Jean Gaillard : flûte Rafi.
Sur la scène, une comédienne, une flûte ténor rafi et un K’RL. Les contes de Grégoire Solotarev nous portent dans l’univers des animaux étrangement humains qui peuplent ses livres. Le public rit, pris entre tendresse et désarroi, de ces « amis » qui jouent et s’amusent du dérisoire de la vie.
Des contes musicaux, où la nouvelle lutherie côtoie la musique ancienne, où l’improvisation alterne avec l’écriture contemporaine.
Le K’RL est un instrument inédit, sorte de bâton électronique qui se manipule par pression, torsion, inclinaison…